• photo1
  • photo2
  • photo3
  • photo4
Accueil Trac Atelier de théâtre "La passerelle"
t_passerelle

Si on voulait brosser un tableau de l’activité théâtrale à Paspébiac, il faudrait remonter un peu plus d’un quart de siècle pour y découvrir ses origines. En 1967, on retrouve la première pièce de théâtre montée par des adolescents et en 1972, la première création théâtrale. De là, le théâtre connaît une effervescence et une popularité hors de tout doute. Le théâtre de création de Paspébiac s’installe définitivement et sa notoriété dépasse dorénavant les frontières locales et régionales. Option théâtre et activités parascolaires vont de pair et en 1984, l’art dramatique (programme du M.E.Q.) devient une discipline obligatoire en 2e secondaire.

Devant ce genre d’engouement pour le théâtre et consciente des besoins qu’engendre un nombre sans cesse grandissant d’inscriptions, l’école polyvalente de Paspébiac songe alors à élaborer un programme adapté aux nouvelles exigences de sa population. Ainsi naît le programme Arts-Études. en 1992.

La concentration art dramatique, aujourd’hui Atelier de théâtre La Passerelle, est née de la conviction profonde que l’éducation artistique est une éducation de base, donc, préalable à toute spécialisation et qu’elle doit se développer à son maximum. Nous reconnaissons avec le Conseil supérieur de l’éducation qui s’appuie sur la Commission Rioux, que « l’éducation artistique est une éducation de base, préalable à toute spécialisation, au même titre que la mathématique et la langue maternelle ».1

Vivre ce projet est, d’abord et avant tout, entrer dans une démarche dynamique et évolutive; c’est structurer mieux nos interventions, dans le contenu et dans le temps, pour amener l’élève à s’ouvrir au monde artistique; c’est répondre aux attentes et aux besoins des jeunes; c’est développer leurs talents artistiques et parfois les acheminer vers une carrière valorisante.

Nous étions sans cesse, depuis l’ouverture de notre école, à la recherche de formules, de moyens et d’organisation qui puissent enfin renforcer un sentiment d’appartenance. Le programme Arts–Études nous est apparu comme une réponse valable à tout ce questionnement.

Échelonné sur les trois dernières années du cours secondaire, ce programme, axé sur le jeu et la créativité, favorise chez l’élève :
  • une implication très particulière dans ses apprentissages;

  • une expérience importante de développement personnel;

  • un rayonnement dans la vie de l’école et du milieu.

De plus, sa structure organisationnelle suscite l’intérêt par le nombre d’heures de cours qu’on lui accorde soit un total de 450 heures réparties équitablement sur les trois dernières années du secondaire.

Ce programme ce montre original...

1. PAR LE TYPE DE PÉDAGOGIE PROPOSÉE :

  • axée sur le jeu et la créativité;

  • active, collective et interactive;

  • qui tient compte du plaisir, source de motivation et d’énergie nécessaires au processus de création. Avec le plaisir, la vie est une aventure créatrice;

  • basée sur le vécu en partant de l’individu avec sa connaissance du monde et de l’environnement;

  • pédagogie de « l’ici et maintenant »;

  • pédagogie de l’ÊTRE et non du paraître. L’authenticité tant de l’animateur que des participants se retrouve dans les valeurs premières.


Donc une pédagogie qui respecte l’individu dans sa totalité et qui participe à sa croissance personnelle.

 

2. PAR LES OBJECTIFS POURSUIVIS :

  • favoriser la créativité chez l’élève;

  • stimuler l’imagination et la sensibilité;

  • cultiver l’initiative, la réflexion critique, le jugement;

  • favoriser une implication et une responsabilisation dans ses apprentissages;

  • se découvrir, découvrir l’autre, découvrir son environnement;

  • favoriser le travail d’équipe.

 

3. PAR LA MÉTHODE DE TRAVAIL :

  • travail en atelier, centre de toute activité - Ici, on joue;

  • les exercices proposés passent de l’individuel au collectif;

  • utilisation des éléments de base du langage dramatique : le corps, la voix, l’espace et les objets;

  • le local d’ateliers est un local vide afin de laisser libre cours au jeu et à l’expression;

  • l’objectivation se fait de façon constante.



Critères d’admissibilité et mode de sélection

L’école polyvalente de Paspébiac désire offrir à tous ses élèves l’opportunité de développer leur potentiel créateur en s’inscrivant au programme Arts-Études.

Pour ce faire, aucune sélection officielle n’est faite. Cependant, lors des choix de cours, les élèves sont informés que posséder certains préalables constitue un atout.

Un grand amour et une passion pour les arts se retrouvent au premier plan des qualités particulières privilégies pour s’engager dans cette formation. Il faut aussi :

  • des aptitudes au niveau de l’expression artistique;

  • la capacité de travailler en équipe;

  • une disponibilité;

  • le sens des responsabilités;

  • le goût du défi;

  • un intérêt marqué pour le jeu;

  • le goût de s’engager dans un projet à long terme, soit 3 ans.


Devant la multiplication des productions générée par les nombreuses inscriptions d’élèves à L’Atelier de théâtre La Passerelle, il devient imperatif de mettre sur pied un festival de theater. La première édition du Festival du TRAC voit le jour en mai 1993.